Les librairies jeunesses

stimuler límagination

A l’heure des ordinateurs, d’Internet et des jeux vidéo, on pourrait penser que les livres, notamment pour les enfants, ont perdu de leur influence.
Aux yeux de beaucoup de parents et de professeurs, la littérature reste pourtant un élément important dans l’éducation et l’épanouissement d’un enfant. En général ce que l’on retient le plus souvent d’un livre, c’est qu’il sollicite l’imagination et permet de lutter contre l’illettrisme.




L’importance des livres pour enfant

Un livre permet aussi de se cultiver, de réfléchir, de se concentrer, d’avoir un esprit critique, ou encore de penser. Bref, un livre enrichie la personnalité. C’est aussi un bon moyen de s’évader, d’oublier l’espace d’un instant la réalité et de s’immerger dans un autre univers que l’on s’est approprié. Alors bien évidemment plus tôt un enfant se mettra à lire plus cela lui sera bénéfique. Cela l’aidera à se construire, à grandir et à bien savoir écrire. Il existe des livres pour tous les âges, si bien que la littérature peut accompagner l’enfant durant sa croissance. Cependant il ne faut pas que lire soit synonyme d’obligation (comme cela peut être le cas à l’école). De même qu’une bande dessinée peut avoir autant de bienfaits qu’un livre « classique ». Le plus important finalement c’est que ce soit l’enfant qui prenne l’initiative de lire.

Les librairies indépendantes

Ce sont généralement de petites enseignes indépendantes, tenues par des passionnées et qui sont parfois spécialisées dans un domaine, comme par exemple les livres pour enfant. Malheureusement, tout n’est pas rose dans le petit monde des librairies indépendantes. Malgré la loi Lang de 1981, qui impose un tarif fixe et une limitation des rabais à 5%, elles continuent de souffrir de la concurrence des grandes chaînes de distribution et d’Internet (qui a permis à certains distributeurs, comme Amazon, de contourner la législation de 1981). Sans oublier les éditeurs qui abusent de leur pouvoir, car ce sont eux qui fixent le prix des livres. Pour s’en sortir les librairies tentent alors de s’unir en créant des associations. En 2010, un label a été mis en place afin de les protéger.

Image: DanielEnde Similar Posts: